Bilan avant achat

Investissement plaisir : consommer du vin ou en revendre ?

L’avantage dans un placement en vin, c’est la possibilité de réaliser de la plus-value à la revente de sa cave, ou dans le cas échéant, de consommer ses bouteilles : on parle alors d’investissement plaisir. À la différence des actifs financiers dont le choix est fixé par rapport au niveau de risque avant l’investissement, la sortie soit en plus-value soit en consommation plaisir est décidée au terme de la période de placement. Celle-ci est généralement de 4 à 5 ans minimum. Il est donc possible de diversifier sa cave en y plaçant aussi bien des vins d’investissement que du vin-plaisir, les bouteilles étant surtout destinées à être bues.

Les vins d’investissement et les vins-plaisir : comment constituer sa cave

Afin de rentabiliser sa cave, il est important de savoir choisir ses bouteilles et ses étiquettes : privilégier en grande partie les grands crus classés ou les grands crus de qualité, les millésimes classiques et connus, à forte valeur sur le marché. Ces vins d’exception doivent être sélectionnés en tenant compte de certains critères, tels que la qualité du millésime et celle du château, la notation des experts, leur positionnement par rapport au Livex, etc. Le potentiel de plus-value pour chaque bouteille est également à prendre en compte afin de rentabiliser efficacement sa cave. Il est également judicieux d’intégrer une quantité minoritaire d’excellentes bouteilles encore peu connues parmi ses actifs, telles que les stars montantes.

L’investissement peut être réalisé sur une période de 30 ans pour des millésimes de très grande qualité. Un reconditionnement rallonge la durée de conservation du vin, donnant alors lieu à l’augmentation de sa valeur. Plus d’informations sur Patrimwine.

Investir via les fonds communs de placement ?

Les FIP sont des produits de placement permettant d’investir auprès de sociétés innovantes, et donnant lieu à la possibilité de réduire efficacement ses impôts. Il est possible d’investir en FIP par l’intermédiaire d’une société de gestion de cave à vins, et ce, afin de bénéficier d’une gestion déléguée et des risques mutualisés. Celle-ci doit alors être agréée par l’AMF, l’autorité des marchés financiers.

De toutes récentes publications bilan-avant-achat.fr.

  1. 02 Sept. 2017Les beaux bureaux de la capital240 clics
  2. 10 Juin 2017Bien négocier la reprise de sa voiture1268 clics
  3. 09 Juin 2017Peut-on amortir des parts de SCPI ? En direct ? En SCI ?146 clics
  4. 06 Juin 2017Le coût de la création d'entreprise en France est le moins élevé d'Europe126 clics
  5. 13 Avril 2017Apporter le meilleur à vos travailleurs1075 clics
  6. 12 Avril 2017Le matériel nécessaire pour votre entreprise152 clics
  7. 15 Fév. 2017Louez votre salle de réunion au meilleur prix1189 clics